Savoir plus Savoir plus

Revue du jeu de billard gratuit WSC Real 11

Si vous aimez le snooker ou souhaitez découvrir cette variante des simulations de billard gratuit sur Internet, essayez World Snooker Championship (WSC Real 2011), une simulation de grande qualité à laquelle des améliorations majeures ont été apportées.

Des fonctionnalités enrichies et plusieurs modes de jeu pour WSC Real 11

Deux années se sont écoulées depuis la dernière sortie d’un épisode de la série World Snooker Championship sur consoles. Digital Energy, son développeur, revient avec une mise à jour riche en améliorations.

« Saison », le principal mode en solo, vous permet de créer et d’habiller votre propre joueur et d’entamer une carrière au bas du classement mondial. Rejoignez ensuite les tables où se déroulent les qualifications aux vrais tournois de la saison 2010-11 de la discipline.

Même si vous accumulez les défaites lors des premiers tours, d’autant qu’il est impossible de modifier le niveau de l’IA, mais vous gagnerez de l’expérience utilisable pour améliorer votre personnage et WSC Real 2011 vous aide à vraiment progresser. Plus tard, vous vous retrouverez face à de grands noms du snooker comme Ronnie O’Sullivan ou encore Graeme Dott.

En plus du mode Saison, on vous propose en simultané de vous lancer dans une saison de 8-Ball Pool, beaucoup plus rapide que le mode Saison, qui suit l’organisation de la compétition dans le monde réel. Avec le même personnage, continuez à affiner votre technique.

Il existe également un mode Quick Play et un mode Versus pour jouer en multijoueur en local en plus de celui en ligne. Pour pratiquer sans adversaire, adoptez le mode Free Play. Le mode Tutorial en revanche, s’avère peu pratique si vous espériez y trouver un moyen de maîtriser les règles complexes du snooker.

Des graphismes et des effets de haut niveau pour ce jeu de billard gratuit

Plusieurs aides sont heureusement disponibles comme l’outil d’aide à la position pour savoir où se replacera la bille blanche après le tir, les photos pour simuler votre action. Et en cas d’erreur, une option de retour en arrière vous permet de corriger trois tirs par match. Désactiver ces fonctions est bien sûr autorisé si vous avez un certain niveau et cherchez une expérience réaliste, vos victoires contre la machine n’en seront que plus gratifiantes.

L’amélioration la plus spectaculaire vient des graphismes, avec une meilleure résolution, des joueurs professionnels très ressemblants (mais qui manquent encore d’émotions), un public réaliste et un excellent éclairage qui vous plonge dans le décor d’une vraie salle. Un petit bémol toutefois : selon l’angle de tir, que votre vision soit cachée par la tête de votre personnage ou par sa canne ; vous devrez alors passer à la vue de dessus, réduisant votre précision.

Le pire est la bande-son, catastrophique, surtout à cause des commentaires de John Virgo, en décalage par rapport au jeu, voire hors sujet lorsqu’il s’attarde sur l’histoire du sport. N’hésitez pas à baisser le volume ou à désactiver complètement la fonction.

Bien qu’il lui reste donc une marge de progression, compte tenu du faible nombre de titres de qualité dans la catégorie snooker pour consoles, les amateurs de cette variante obtiendront satisfaction avec ce titre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *